Reflets Venitiens En Aquitaine

Un site utilisant Réseau unblog.fr

21
fév 2016
quoi de neuf après Venise 2016 ?
Posté dans Non classé par delphine64 à 2:03 | Commentaires fermés

Bien que n’y étant pas allée cette année, pour diverses raisons, j’ai suivi de près mes amis qui s’y étaient rendus malgré la date( très tôt), et les rumeurs, ou projets, sur le devenir de ce Carnaval mondialement connu…

Je n’ai aucun regret, car déja le temps a été plus que maussade (brouillard, flotte,)et ensuite, il y a eu  moins de monde aussi ; mais heureusement ,pas encore de  paiements obligatoires pour être sur la Place St Marc où tout se passe, théoriquement…

Mais en fait, la plupart des costumés maintenant, prennent des RV privés avec des photographes amis, pour aller poser ailleurs, dans des lieux plus différents , moins répétitifs, moins bousculés par une foule souvent irrespectueuse envers le costumés, (le WE surtout); alors les touristes se demandent où sont passés les costumés ?( en dehors du podium bruyant, qui produit un concours un peu bidon, dont les jeux sont peut-être faits d’avance, mais qui en tout cas ne propose pas forcément les meilleurs costumes…).

Il est certain que notre rôle, à nous, costumés, c’est de faire plaisir aux touristes qui sont venus exprès pour nous voir; mais c’est aussi de NOUS faire plaisir !  alors,  faire le pied de grue des heures au même endroit, dans le froid, pour récolter quelques photos souvent loupées( par des gens inexpérimentés, qui se placent à l’envers par rapport au soleil, ou ne savent pas cadrer, ) ce n’est pas très gratifiant, convenons-en !

les touristes ignorent les contraintes que nous avons, sous les masques pleins, respiration difficile, condensation énorme, crampes dans les bras ou les jambes à force d’être statiques dans le vent ou la froidure de l’hiver, poids du chapeau ou du costume,  encombrant, etc… on n’a plus 20 ans, non plus, il faut que les gens le sachent bien ! Si ce sont les français qui fournissent 80% des costumés présents, ce sont aussi des retraités !Il faut bien qu’ils prennent un peu de bon temps aussi, en faisant du shopping, en lézardant au soleil des zattere lorsque il y en a, ou en faisant quelques séances de pose avec des photographes dans de très jolis lieux, souvent excentrés, hors des sentiers battus.

Les documents qui ont été montrés au journal de 13h ou lors d’une émission un peu ratée d’ailleurs, (sur la 6, dans le cadre de l’émission » 66 minutes », à 18h30 le dimanche 14 Février,) ne font pas souvent allusion à ce problème-là ! certes, il y a des bling-bling qui passent leur temps dans les salons de thé,les cafés chics,  ou les palais,  bien au chaud, assis, avec leurs beaux costumes historiques, achetés tout faits, ou loués ; mais il y aussi en grande majorité, les obscurs, les laborieux, qui ont oeuvré toute une année, avec les moyens du bord(,parfois  de la récup, )mais toujours un gros travail patient et minutieux ;  pour se faire un costume original et joli, allégorique, afin de le porter dehors, dans les courants d’air, au milieu d’une foule gourmande, quoique  pas toujours très attentionnée… !

On a bien parlé de collégiens qui avaient travaillé dur pour participer, ou encore d’un petit atelier landais de passionnées, qui passaient leurs loisirs à confectionner amoureusement leurs tenues vénitiennes, mais on n’a pas assez insisté à mon avis sur cet aspect-là, qui est plus méritant que de payer cher des lieux superbes, privés, en costumes réalisés par des ateliers professionnels ! Le public doit être informé, que les carnavaliers ne sont pas tous fortunés, nantis, en n’ayant  qu’à claquer dans leurs doigts pour se faire plaisir, sans rien partager avec le public.Il faut dissiper un autre malentendu : les costumés ne sont pas des figurants payés par la Municipalité, pour faire le spectacle du Carnaval vénitien ! Tout est à leur charge.

Ils viennent souvent de loin, par le train, avec d’énormes bagages ; un voyage très fatiguant, avec  des retards fréquents,  et la difficulté déja au départ pour louer plusieurs mois d’avance leur places dans un train de nuit, de Paris à Venise…tout se mérite ! Bref, il est à souhaiter que ce Carnaval qui est considéré comme le plus beau du monde,( le plus élégant, le plus raffiné), le reste, et ne succombe pas aux tentations commerciales, ou élitistes, qui le menacent actuellement… car la tendance semble bien aller dans le sens d’un reforcement des bling-bling de tous azimuts,au détriment des gens  modestes qui oeuvrent dans l’ombre, pour le plaisir du plus grand nombre ! mais ne rapportent pas tant d’argent à la ville ?

et pourtant l’argent collecté par la venue des touristes, ne sert pas à la réfection des monuments en perdition,très nombreux,  mais aux services-mêmes de ces touristes ! n’y a-t-il pas là un détestable paradoxe ? à méditer…


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

Réponses desactivées.

lauragrigorita |
cap10 |
_________HK'Art_______... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | modil
| lesfemmesdelatribu
| lulufilou